Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Willbgood.com

Willbgood.com

Votre source d'informations positives


Comment réussir tous les entretiens d'embauche

Publié par Will Baxter sur 14 Novembre 2013, 22:41pm

Catégories : #Everything else

252954368_9145bd7302.jpg

«Bonjour, je suis Monsieur X, le rêve de tout recruteur.


Arrêtons la langue de bois. Décrocher un job est enfantin. Il suffit de manier correctement le mensonge, les nouvelles technologies et l’art d’occuper l’espace avec grâce et volupté.


Oubliez la spontanéité, la franchise et la transparence. Place au spectacle avec, à la clé, un poste fort bien rémunéré.


Voici comment décrocher un job.

Quelques pensées préalables: 

Tout est possible (ça c'est de l'auto-suggestion). Tous les coups sont permis (ça c'est de la stratégie de guerre). L'habit fait le moine (ça c'est de l'art de paraître). Le diable est dans le détail (ça c'est quand il ne s'habille pas en Prada).


1) Nettoyez vos traces sur internet :
Non, vos photos de beuverie presque entièrement dénudées ne vous serviront pas à grand chose sauf s'il s'agit d'un casting pour la télé-réalité. Donc il est nécessaire d’embaucher Leon ou de confier cette tâche ingrate à des professionnels. Le but est que votre image en ligne soit plus blanche que blanche. Pour vous faire une idée de ce que l’on peut trouver sur vous, essayezhttp://www.youseemii.fr
Contactez chaque site qui contient des données sur vous (y compris la NSA) et faites disparaitre tout ça (quand c'est négatif ou non conforme à votre nouvelle image de winner j'entends).

2) Just an illusion : 
La photo :
Prenez une photo de profil attrayante sans être vulgaire. 
Enfilez une chemise même si vous êtes en pantacourt et tongs sous le cadre de la photo.
Préférez un noir et blanc plus artistique et qui permet de cacher certains défauts (cutanés par exemple).
Calibrez votre sourire et montrez les dents (white if possible). 
Passez chez le coiffeur avant d’être shooté (avec l’appareil photo). La photo joue pour plus de 60% dans la décision d’un recruteur. Et ce taux grimpe à 90% sur les sites de rencontre. On ne sait jamais, ça peut toujours servir.


3) Storytelling : Inventez une histoire qui expliquerait toutes les zones d'ombre sur votre CV.
Vous avez été licencié pour absences répétées lors de votre précédent job?
Changez le nom de la société et décrivez combien vous étiez apprécié. Faites comprendre que vous étiez bien payé.
Devenez le Steven Spielberg de votre vie. Soyez captivant, bondissant et rebondissant. Laissez des images indélébiles dans la tête de vos auditeurs et lecteurs.
Pour cela, n’hésitez pas à tout formater (sauf votre nom) et à adopter par exemple le CV de votre pote polytechnicien. Anyway, il est en stage aux USA. Personne n’en saura jamais rien.

4) Soignez votre présence et votre référencement :
Créez un blog "clean", adhérez à des causes nationales humanitaires et faites le savoir, fermez votre compte Facebook, optez pour Twitter. 
Préparez un brief à votre avantage et placez un lien vers votre blog sur tous vos profils.


Dupliquez votre histoire inventée sur viadéo et Linkedin.
Faites la lire à votre mère. Si elle ne vous reconnait pas, c’est bon signe.


5) Mentez sans vergogne mais avec rigueur :
Votre histoire doit être digne d'un film. Au plus c'est gros, au plus ça passe.
Répétez autant qu'il faut pour que vous soyez convaincu de la véracité des immondes mensonges que vous avez imaginés. Le rôle doit vous coller à la peau. Devenez ce personnage dont vous avez toujours rêvé. 
Vous êtes fort, confiant et vous avez un avenir flamboyant. Visualisez Tom Cruise dans la Firme.


6) Maîtrisez votre gestuelle : 
Regardez dans les yeux. Bougez avec assurance, soyez détendu.
Synchronisez vos mouvements avec votre recruteur. 
Apprenez à savoir démasquer des menteurs pour ne pas commettre vous-même d'impair (pratiquez donc une forme de mentalisme à l'envers à la Patrick Jane). Les livres de Joseph Messinger et Paul Ekman sont à consulter avec ferveur).


7) Vous n'avez pas que cet entretien dans la vie :
Ne faites surtout pas sentir que vous êtes mort de faim. Au contraire, faites croire que vous avez de nombreuses sollicitations. Que votre emploi du temps est blindé.


8) Informez-vous sur l'entreprise à laquelle vous postulez :
Google est votre ami. 
Analysez l'image de l'entreprise, sa santé, les infos négatives et positives qui ressortent.
Adaptez votre argumentaire au profil de la boîte. Votre promesse produit doit répondre aux besoins et envies de votre future boîte.


9) Intéressez-vous à votre recruteur :
Facebook, Google, copains d'avant, Twitter...
Faites votre enquête. Découvrez les passions de cet homme ou cette femme.
Retracez son parcours.
Pour cela, vous pouvez très bien sortir avec une assistante de la boite par exemple. Alliez donc l’utile à l’agréable.
Puis documentez-vous sur ces centres d'intérêt. 
Travaillez-les à votre tour grâce à wikipedia et youtube puis placez-les dans la conversation, l’air de rien. Et cela vous fera un brin de culture générale.

Exemple : Jacques Varant, le recruteur sur lequel vous avez enquêté, adore l’opéra.
Il est peut-être temps de glisser 2 ou 3 allusions à votre passion dévorante pour tel ou tel cantatrice  Ou de faire sonner votre téléphone avec un air d’opéra. Vous l’arrêteriez, confus, mais votre recruteur serait aux anges.


Le recruteur finira par se dire "j'ai l'impression qu'il est comme moi, je vais le recruter. C’est génial ! "


Les gens adorent ceux qui leur ressemblent.

10) The end...to be continued :
A la fin de l'entretien, laissez votre carte de visite. Et insistez sur le fait que vous attendez sa réponse puisque les autres boîtes (imaginaires) qui ont la chance de vous rencontrer les donneront d'ici 3 jours.
C'est une astuce marketing : le stress Time. 
La peur de louper une bonne promo!»



Bonus :

A) Préparez des complices pour vous recommander.
Exemple : Christopher B. de Portaildéco.fr (qui n’est autre que votre ami d’enfance Morad) figure comme référence sur votre CV. Dites-lui de se tenir prêt à intervenir dans les jours précédents ou suivants votre entretien.

B) Vous êtes en train de perdre la partie ?Passez sur le registre de la séduction en tâtant langoureusement un pec sous votre chemise ou en dévoilant un morceau de cuisse si vous êtes du sexe féminin. S’humecter les lèvres avec la langue constitue un signal fort aussi.

C) Que porter le jour de l’entretien comme vêtements 

Tenue irréprochable exigée. Barbe nette, épilation parfaite, cheveux coiffés (même avec effet décoiffé).
Un costume repassé avec cravate pour un homme ou sans en fonction du domaine (sans pour le marketing, avec pour la direction générale...). N’oubliez pas la braguette même si cela peut constituer un avantage concurrentiel certain.
Chaussures cirées. Parfum neutre (pas trop épicé ou sucré).
Couleur : costume marron, gris (rayures fines verticales si vous avez de l’embonpoint). 
Chemise blanche ou bleue. 
Cravate simple.
Ne soyez pas fantaisiste. 


Voilà, vous êtes maintenant une bête de course. Vous obtiendrez tous les postes dont vous rêvez, à défaut de les mériter.»

 

On continue avec d'autres conseils avisés ?

8 choses que les personnes vraiment efficaces font

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents