Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Willbgood.com

Willbgood.com

Votre source d'informations positives


Bloody Money: épisode 6

Publié par WILLB77 sur 13 Avril 2010, 20:18pm

Catégories : #Bloody Money

P8140025.jpg

Les journaux du lendemain firent leurs gros titres de l’évènement qui secoua le gotha parisien.

 

LE FIGARO

« Le corps déchiqueté de la DG de SmartShop a été retrouvé ce matin dans les décombres de son appartement Parisien. Les secours avaient été alertés par un passant qui promenait son chien alors que la fenêtre du 4eme étage de cet immeuble de standing était littéralement soufflée. La puissance de l’explosion illumina comme en plein jour les rues adjacentes. Les alarmes se déclenchèrent sur les véhicules stationnant sur un rayon de 500 m. suite page 3.

 

LE MONDE

«  Sarah Bringman venait d’accéder au poste fort convoité de Directrice Général de la société SmartShop, cotée en bourse sur tous les marchés mondiaux, acteur majeur du commerce de Gros et champion incontesté des analystes financiers les plus réputés.

Cette célibataire endurcie venait de fêter ses 43 printemps et on ne lui connaissait que peu d’ennemis dans le milieu. Son neveu Harold Fly, 20 ans n’a pu être joint. Sa tante lui avait permis d’accéder à un poste prometteur dans l’entreprise et on se doute que sa carrière pourrait être compromise en fonction de la nouvelle direction qui devrait rapidement être désigné par le pool d’actionnaires principal à majorité américaine, le fond de pension OldNewWave.

 

FINANCIAL TIMES

«  La bourse de Paris enregistre sa plus forte baisse depuis 3 mois. La chute du cours de l’action SmartShop après le décès de son PDG a provoqué une réaction en chaîne sur la plupart des titres du CAC 40. Les analystes attendent avec impatience la conférence de presse qui se tiendra à la Défense aujourd’hui à 15H30. Le nom du successeur de feu Sarah Bringman sera révélé »

Smartshop s’était engagé depuis quelques mois dans une politique de réduction des coûts et de revalorisation de ses actifs dans des pays où elle était leader. Des fusions acquisitions judicieuses avaient propulsé le titre au firmament. La filiale consacrée à l’immobilier avait également réalisé d’importants bénéfices et profitait de la conjoncture tarifaire favorable.

CONSEIL : conserver malgré le décrochage du titre.

 

Retrouvez tout Bloody Money ici

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents